SEO/SEA et contenu : quels outils pour commencer son nouveau site

12 Fév 2017
fabricefrossard
1090
1

Dès qu’il s’agit de contenus, le SEO est cité comme la tactique la plus efficace par 47% des directeurs marketing pour leur communication digitale et autre inbound marketing. Un bon Seo est a priori garant d’un bon positionnement sur les mots clés recherchés grâce au référencement naturel et donc d’une bonne visibilité. Reste que la concurrence est de plus en plus rude. Émerger auprès des moteurs de recherche pour un nouvel entrant est un vrai défi. Pour certains experts, hors le référencement payant, cela relève de la mission impossible. Cela reste à démonter.

SEO : pensez à votre plan de référencement en concevant votre site

Un contenu de qualité et surtout une bonne stratégie de diffusion couplée à une bonne stratégie éditoriale augmenteront mécaniquement votre visibilité. Moins rapidement qu’avec un référencement payant, mais de manière plus pérenne. Si la génération de leads à n+10 après le lancement de votre site n’est pas votre première priorité, c’est jouable.

Pour être sûr de prendre un bon départ face à la compétition il vous faut deux prérequis. Le premier est de penser le SEO en amont de la création de votre site. Votre plan de référencement doit être pensé en fonction de l’univers dans lequel vous souhaitez apparaître. La création de menus, catégories et autres mots clés seront dictés par une analyse concurrentielle et une étude de la difficulté à vous positionner sur certains mots clés.
Si vous n’avez pas d’agence de référencement avec vous, l’autre bonne idée est de rechercher en priorité les mots dits de longue traîne, des mots clés moins utilisés lors des requêtes, mais sur lesquels il est plus facile de vous positionner.

Comment trouver ces mots ? Nous vous proposons une liste d’outils pour entamer votre recherche en procédant par étapes.

SEO : Google reste votre meilleur ami

Avant de lister les outils nécessaires à réaliser votre recherche, la première étape peut être tout simplement d’utiliser Google pour évaluer la difficulté liée aux mots clés sur lesquels vous cherchez à être positionnés. Certes Google Adwords reste l’outil le plus fiable, mais l’interface n’est pas des plus simples. Un moyen plus accessible peut être une requête.

Par exemple :  allintitle : « votre mot clé »

Selon le nombre de résultats obtenus, vous pourrez facilement mesurer le degré de complexité lié à votre mot clé. Typiquement sur « SEO », avec 37 100 000 résultats, il sera compliqué d’obtenir la première position sur ce mot clé. D’ailleurs, comme vous pouvez le voir dans la capture, la difficulté évaluée par Alexa, (extension dispo sous chrome et bien utile en référencement) est de 66,54 %.

requête allintitle SEO

Toutefois, si vous souhaitez quand même vous positionner sur ce mot clé, il vous faudra a minima le positionner dans le Title de votre site et l’utiliser en H1. Les experts SEO ont des avis divergents sur cette tactique. Certains recommandent de mettre le mot clé le plus compétitif dans ces balises, d’autres non… Bref, l’objectif eest dans un second temps de décliner autant que possible le champ lexical lié à ce mot clé et ses cooccurrences. Sur cet exemple, il sera toutefois difficile de lemmatiser le mot (le décliner sous différentes formes).

Avant tout, trouver son univers sémantique avec les n-grams

SEO HERO

Avant d’aborder les outils pour identifier les mots clés, pourquoi ne pas commencer par évaluer l’univers sémantique dans lequel ces mots clés trouveront leur place. Nouvel outil, SEO HERO explore l’univers sémantique lié à un mot clé ou occurrence, les fameux n-grams. Si par exemple vous souhaitez développer un site avec comme thématique le marketing de contenu, il vous donnera tout le corpus sémantique associé en fonction des sites de référence. Pour ce faire il s’appuie sur les 100 premiers résultats d’une requête Google et extrait les n-grams de chaque site. Un outil parfait pour réaliser les fameux cocons sémantiques mis en œuvre par Laurent Bourelly. Bien entendu, les résultats sont exportables en CSV. Une fois votre corpus constitué grâce à Seo Hero, l’autre étape sera de rechercher s’il y a plus de mots clés à disposition et leur degré concurrentiel.

Seohero

Répondre aux questions de votre cible avec Answer the public

L’autre bonne idée, une fois votre univers sémantique détecté, peut être de répondre aux questions que se pose votre public. Pour ce faire, vous pouvez utiliser Answer The Public. Ludique, comme son nom l’indique Answer the Public vous propose des résultats fondés sur les requêtes effectuées sur les moteurs. A partir de là il vous propose plusieurs de types de questions et surtout les mots clés associés à ces questions. Le tout est exportable en CSV. De plus son interface en HTML 5 est plutôt sympa.

answer the public

Answerthepublic

Mesurer la difficulté des mots clés avec KW FINDER
Reste à mesurer la difficulté à positionner chaque mot clé auprès des moteurs de recherche. Avec une interface très simple, KW FINDER  affiche un score de complexité à référencer le mot clé . Par exemple, sur le terme de marketing de contenu, la difficulté est moyenne. Tout comme Google Keyword, il met aussi le prix du CPC du mot clé. Utile pour évaluer votre campagne AdWords le cas échéant.

Keyword Finder

keyword finder

keywordtool.io, mieux qu’Ahref ?

Outil assez récent, d’après certains experts, KWtool.io serait plus performant que SemRush ou Ahref. A voir. D’après nos premières analyses, il est plus proche d’un Googgle Suggest et permet d’étendre le champ sémantique lié à un mot clé. Par ailleurs, le tarif est assez élevé. Ce qui n’empêche pas d’y jeter un coup d’oeil.

http://keywordtool.io/

Valider la pertinence et les partage avec SeoCockpit

Pour aller plus loin,  le générateur de mots clés SeoCockpit vous donne de nombreuses informations sur les mots clés recherchés. Outre la difficulté de positionnement, il vous donne le nombre de partages sur les réseaux sociaux, le coût AdWords, le nombre de recherches mensuelles, entre autres informations, dont bien sûr les mots de longue traîne. Avec cette somme d’informations, vous aurez une vue assez claire des mots à utiliser et surtout, ceux qui sont recherchés.  Tout comme Keyword IO, SeoCockpit vous donne les suggestions Amazon, Adwords etc. Très vite payant, si vous avez un petit budget et besoin d’aller vite, c’est sans doute avec Ahref un des meilleurs outils en ratio efficacité/temps.

Seo Cockpit

Décliner vos mots clés avec Ubersuggest

Désormais assez connu, Ubersuggest réalise une déclinaisons de votre mot clé de base en recherchant toutes les occurences possibles et en les classant par ordre alphabétique. Mieux, Ubersuggest dispose désormais d’une extension pour Chrome ou Firefox, qui vous permet d’effectuer des recherches en live. Une API est nécessaire pour l’utiliser.

ubersugest

S’inspirer des recherches sur Amazon avec Keyword IO

Assez proche d’Ubersuggest, le téléchargement des mots clés en CSV nécessite de s’inscrire sur la plateforme. A noter que Keyword IO fournit un outil de recherche de longue traîne en s’appuyant sur les requêtes réalisées sur des sites de e-commerce comme Amazon, Alibaba, EBAY ou Ebay. En s’appuyant sur les requêtes des utilisateurs de ces sites, cela donne une idée de la demande autour de vos mots clés, et possiblement vous suggère des pistes nouvelles.

keyword IO longtail

Keyword io

Faites appel à vos collaborateurs avec SEED KEYWORD, le SEO collaboratif

Seed Keyword est un outil de recherche de mots clés collaboratif. L’idée est assez simple. Vous créez un scénario autour d’une recherche. Dans un second temps, vous partagez une adresse de recherche avec vos contacts, collaborateurs, amis etc. Chacun propose des mots clés et enrichit une base. Rassurez-vous, même si vous n’avez pas d’amis, seed keyword vous propose une liste de mots clés déjà dans sa base.

Seed keyword

Pour les anglophones, cette infographie vous donne une méthode pour effectuer votre recherche de mots clés.

Commetn trouver les bons mots clés #infographie

La méthode pour trouver les bons mots clés

Enfin, pour bien débuter en SEO, vous pouvez aussi vous appuyer sur le livre d’Olivier Andrieu dont j’ai fait l’interview récemment

Print Friendly, PDF & Email
The following two tabs change content below.

fabricefrossard

De son métier de journaliste où il a largement contribué au développement digital, Fabrice Frossard conserve une excellente connaissance des nouvelles technologies qui lui permettent d’anticiper les évolutions sociétales et de détecter les modèles émergents. Il a aussi travaillé en agences en tant que directeur du digital. Aujourd’hui Fabrice accompagne les entreprises et les institutions en tant que spécialiste des stratégies de contenus et de la communication digitale.

Un commentaire

Laisser un commentaire